10 conseils pour mettre en place un programme de santé et de bien-être au travail

by Matt Warnock
84 / 100 SEO Score

Les employés représentent le coeur de l’entreprise. Ce sont eux qui travaillent, qui fournissent vos services ou vos produits. Ce sont eux qui rencontrent le client au nom de votre entreprise. Selon votre secteur, ils représentent également 20 à 50 % de votre budget, ce qui en fait probablement vos principaux frais généraux.

Il est donc dans l’intérêt de votre entreprise de veiller à ce que vos employés soient heureux, motivés, en bonne santé physiquement et mentalement, prêts à accomplir leur travail au meilleur de leurs capacités. Votre personnel représente votre coût le plus élevé, mais il est aussi votre plus grand atout et votre facteur de différenciation. De plus en plus d’organisations le comprennent et se tournent vers les programmes de santé et de bien-être au travail pour investir dans leur personnel. C’est le cas d’Urban Sports Club, qui, grâce à son offre sport et bien-être permet aux entreprises et aux CE d’offrir à leurs salariés un abonnement de sport flexible et diversifié.

Les programmes de santé et de bien-être au travail : les bases

Les programmes de santé et de bien-être au travail tels que nous les connaissons aujourd’hui sont une tendance relativement récente mais qui gagne considérablement en popularité. Aujourd’hui, environ 75% des employeurs offrent à leurs employés des ressources pour leur bien-être.

Il n’existe pas qu’une seule définition de la santé et du bien-être au travail, et de nombreux programmes sont une combinaison de plusieurs des éléments ci-dessous. Ce qu’ont en commun ces programmes, ce sont les buts et les objectifs que les entreprises ont derrière elles, et les avantages potentiels que les employés en retirent.

Les programmes de santé au travail : un énorme potentiel pour de nombreux avantages.

Quelques avantages clés d’un programme de santé au travail :

  1. Un engagement plus fort
  2. L’amélioration de la productivité
  3. Une plus grande satisfaction au travail
  4. La réduction de l’absentéisme
  5. Une meilleure culture d’entreprise
  6. Une meilleure fidélisation des employés
  7. Un recrutement plus facile
  8. Une réduction des coûts de santé

Nous nous pencherons sur les détails de chacun d’entre eux dans les prochains articles, mais pour l’instant, considérons simplement ce qui suit :

Nombre de professionnels qui considèrent la mise en place d'un programme de santé au travail comme importante et aux impacts positifs sur la productivité et la recherche d'emploi.
Source : Robert Walters, The value of promoting employee health and wellbeing

Ces chiffres ont encore plus de poids dans les petites et moyennes entreprises, qui attirent souvent plus leurs employés par leurs avantages et leur culture que pour leurs salaires et leurs postes. De plus, les jeunes employé(e)s accordent plus d’importance à la santé et au bien-être que leurs collègues plus âgé(e)s. Ceci mérite d’être pris en compte car les millenials et la génération Z dominent désormais la population active. Si vous ne proposez pas de programme de santé et de bien-être convaincant pour vos employé(e)s, vous risquez de vous retrouver en concurrence avec d’autres entreprises qui le font.

Alors ça y est, vous êtes convaincu(e) ? Vous êtes prêt à ouvrir une salle de sieste, à distribuer des options de snacks saines et commencez à contacter des professeurs de yoga. Mais malheureusement, ce n’est pas toujours aussi simple. Comment décider quels sont les avantages en matière de santé et de bien-être qui conviennent le mieux à votre personnel, et comment vous assurer qu’ils y restent fidèles ?  

5 conseils pour élaborer votre programme de santé et de bien-être au travail 

1. Rappelez-vous qu’il n’y a pas qu’une seule bonne solution

On dit que la perfection est l’ennemi du bien. Les programmes de santé au travail se déclinent sous toutes les formes et à plusieurs niveaux, et il n’y a jamais qu’une seule réponse. Ils diffèrent même probablement au sein d’une même entreprise. Cependant, toutes les tentatives pour améliorer la santé et le bien-être des employés sont bonnes : ne laissez donc pas l’absence d’un plan parfait vous empêcher de faire quoi que ce soit.

2. Constituez l’équipe de rêve

Ce n’est pas de l’équipe de football de l’entreprise qu’il s’agit ici, mais de celle qui sera capable de gérer le programme de santé et de bien-être au sein de votre entreprise. Il faudra beaucoup d’idées et de travail pour les mettre en œuvre et ce travail ne devrait pas reposer entièrement sur les épaules des RH – même si elles sont très musclées et bien définies en raison de la lourde charge de travail de l’organisation. En nommant des membres de toute l’entreprise, vous pouvez également vous assurer de mettre en place une offre qui convient à toutes les fonctions, à tous les âges et à tous les niveaux d’activité.

3. Parlez-en avec employés

Si vous voulez aider vos employés à mener une vie plus saine, à être en forme et à réussir, demandez-leur ce dont ils ont besoin. Jusqu’ici rien de très sorcier. Cela peut se faire par le biais d’une enquête de masse, de réunions d’équipe ou d’examens en face à face. Écoutez et apprenez.

4. Fixez des objectifs

Il y a deux parties à prendre en compte lors de la conception de tout programme de santé et de bien-être au travail : la main-d’œuvre et l’entreprise. Les deux doivent en bénéficier, et ces avantages doivent être quelque peu quantifiables, en particulier pour l’entreprise afin que, si les dirigeants ou les stratégies viennent à changer, la poursuite du programme ne soit pas remise en question.

Si la santé et le bien-être de l’entreprise présentent de nombreux avantages, comme nous l’avons déjà dit, quelles sont vos priorités en tant qu’entreprise ? Si vous voulez améliorer l »ambiance et l’esprit d »équipe, les sports collectifs et les séances d’entraînement en groupe sont peut-être la solution. Si l’accent est davantage mis sur la satisfaction et la productivité, vous feriez peut-être mieux de vous intéresser à la méditation, aux salles de sieste ou même aux possibilités de crèche et de garde d’enfants.  

5. Faites un plan simple 

Vous avez recueilli les réactions de vos salariés, vous connaissez bien les objectifs de l’entreprise, vous avez mis en place une équipe chargée de la supervision. Il est temps d’élaborer un plan concret. À ce stade, vous pouvez être tenté(e) d’essayer de courir un marathon avant d’avoir fait vos cinq premiers kilomètres et de voir trop grand. Assurez-vous que les programmes de santé et de bien-être au travail que vous introduisez correspondent à votre budget et aux ressources disponibles. Essayez de faire simple et ne compliquez pas trop les choses.

5 conseils pour que vos salariés s’intéressent à votre programme de santé et de bien-être au travail

1. Ajoutez une motivation supplémentaire

En fin de compte, la création de bonnes habitudes à long terme dépend de chaque salarié. Des études montrent cependant qu’à court terme, les incitations peuvent accroître la participation. Il peut s’agir d’incitations simples, telles qu’un système de points qui donne lieu à la remise de prix chaque mois ou chaque trimestre. À l’autre extrémité du spectre, certaines entreprises offrent des taux d’assurance réduits ou des cotisations de retraite plus élevées aux employés qui participent activement à leur programme de santé et de bien-être. 

La technologie apporte également une motivation supplémentaire. Certains programmes de santé ont des portails en ligne qui fournissent des informations aux employés participants, tandis que d’autres peuvent se synchroniser avec des accessoires de fitness connectés pour que leurs employés puissent mesurer leurs progrès. Ils peuvent ainsi aussi se mesurer à leurs collègues. Féliciter les employés qui participent sur l’intranet de l’entreprise, ou les tableaux d’affichage au bureau peuvent aussi faire l’affaire. 

2. Proposez des options

Votre main-d’oeuvre comprend une multitude de types de personnalité et de préférence. Tous les employés s’habillent différemment, ont des vélos, des voitures ou des habitudes alimentaires différentes. Pourtant, la majorité des avantages sociaux tentent de forcer les employés à se comporter, à agir et à se sentir de la même manière. De plus en plus, les employeurs se tournent vers des programmes personnalisables pour répondre à ce besoin.

Urban Sports Club par exemple, présente le double avantage d’être facile à gérer pour l’entreprise (en offrant à tous les employés une adhésion gratuite ou partiellement subventionnée), et de permettre à l’employé de décider s’il veut commencer sa journée par du yoga, assister à un cours de kickboxing à l’heure du déjeuner, participer au tournoi hebdomadaire de volley-ball par équipes, essayer l’escalade ou le cross-training.

3. Participation des cadres 

Si la personnalisation est le principal moteur de la participation aux programmes de bien-être au travail, l’adhésion des dirigeants est toute aussi importante. Vous pouvez mener toutes les campagnes de communication interne que vous voulez, aucunes n’auront l’impact qu’aura la présence de votre PDG à la box de cross-training locale ou de l’arrivée de votre Head of Digital dans l’équipe de football. Les cadres supérieurs doivent montrer qu’ils prennent au sérieux la condition physique de leurs employés. 

4. Communiquer

Une bonne communication est primordiale. Avez-vous de nouvelles options de snacks sains dans tous les bureaux ? Assurez-vous que tout le monde sache que vous en avez et pourquoi. L’entreprise s’est-elle portée volontaire pour gérer un poste de secours lors du semi-marathon local ? Publiez des photos de l’évènement. Cherchez-vous à inscrire des équipes à des tournois de football, à la prochaine course d’obstacles ou à un défi d’escalade pour l’entreprise ? Partagez, partagez, et partagez encore…  

5. Les prochaines étapes

Le bien-être au travail n’est jamais une tâche « terminée ». Comme un espoir olympique, il a besoin d’être nourri, protégé, stimulé et de faire plus d’exercice. Si vous avez offert à vos employés des abonnements Urban Sports Club qu’ils utilisent tous régulièrement, par exemple, la prochaine étape pourrait être de créer des équipes de football et de volley-ball d’entreprise ! Ou encore de collecter des fonds pour une œuvre de bienfaisance que votre organisation soutient en courant un marathon ou en escaladant trois sommets en 24 heures seulement. Le rôle d’un bon programme de santé est autant d’inspirer que d’aider à adopter des changements à long terme.

La ligne d’arrivée

Les programmes de santé et de bien-être au travail sont là pour durer et ils offrent une série d’avantages à l’employé et à l’employeur. Ces avantages sont si importants, que certaines études suggèrent un retour sur investissement de 3:1. Les programmes doivent être conçus et mis en œuvre en tenant compte des besoins de l’employé. Il faut les rendre personnalisables, les varier et les rendre accessibles. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à communiquer.

Le résultat ? Votre organisation sera celle pour laquelle les gens aiment travailler. Une organisation qui attire de nouveaux employés et qui les garde. Plus important encore, vous créerez le type de main-d’œuvre qui aura la force de s’imposer face à vos concurrents, tant au bureau que sur le terrain. 

Le sport d'entreprise : de nombreux atouts pour l'employé et pour l'employeur.

Das könnte Sie auch interessieren